TANYA LUKIN LINKLATER

BIOGRAPHIE

Tanya Lukin Linklater, grain(s), 2013, performance, A Problem So Big It Needs Other People

Tanya Lukin Linklater et Duane Linklater, grain(s), 2013, documentation de la performance dans l'installation, Ceinwen Gobert (danseuse) et Anne Bourne (violoncelliste), avec la permission de Images Festival, Toronto.

Samedi 26 avril, 15 h – 17 h
Slow Scrape
Performance & discussion avec Daina Ashbee & Tanya Lukin Linklater

 

Tanya Lukin Linklater est originaire des villages autochtones de Port Lions et Afognak, situés dans l'archipel Kodiak au sud-ouest de l’Alaska. Elle vit et travaille dans le nord de l'Ontario. Sa pratique explore les avenues de la chorégraphie expérimentale, de la performance, de l’installation ou encore du texte et du médium vidéo. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre des événements Images Festival au Museum of Contemporary Canadian Art (Toronto), VI Mostra Internacional de Videodanca Sao Carlos (Brésil), Expanse Movement Arts Festival (Edmonton) et ont été exposées notamment à Open Space (Victoria), au Museum of Contemporary Native Art (Santa Fe), à Latitude 53 dans le cadre de Visualeyez (Edmonton), à la grunt gallery (Vancouver), au Culver Center of the Arts (Californie), au Near North Mobile Media Lab + White Water Gallery (Ontario) et à TRIBE (Saskatoon).Elle a étudié à l’Université d’Alberta et à l’Université Stanford, où on lui a décerné la bourse Mellon Mays Undergraduate Fellowship et le prix Louis Sudler in the Creative and Performing Arts. En 2010 elle a reçu le prix Chalmers du développement professionnel décerné par le Conseil des Arts de l’Ontario.. Elle a également été nominée pour le K.M. Hunter Artist Award in Dance en 2011 et a reçu le KM Hunter Artist Award in Literature en 2013. Tanya Lukin Linklater a collaboré avec Duane Linklater sur les deux projets grain(s) en 2013 et Up River en 2012. Son travail a été généreusement soutenu par le Conseil des arts de l'Ontario et le Conseil des Arts du Canada. En 2014, elle exposera à la galerie SBC (Montréal), à Urban Shaman (Winnipeg) et au Museum of Contemporary Art de Santiago.

 

Daina Ashbee est une artiste, interprète et chorégraphe née en Colombie-Britannique d’origine hollandaise et autochtone, descendante du peuple Cris, Métis et Ojibwe. Son travail est fortement influencé par sa culture autochtone et ses expériences en tant que jeune femme. Elle combine à la fois des éléments contemporains et traditionnels au travers de sa danse. Elle a été formée à la danse, à la chorégraphie et à l'improvisation au Pacific Dance Arts Ballet Academy, à EDAM ainsi qu’au Modus Operandi : Vancouver Contemporary Dance. Par ailleurs, elle a notamment créée des chorégraphies pour InFrinGing Dance Festival (Nanaimo), Talking Stick Festival, BC Buds Festival (Vancouver), Weesageechak Begins to Dance Festival et Dance Matters (Toronto). Elle a travaillé en tant que danseuse professionnelle au Canada et à l’international avec Raven Spirit Dance Society, battery opera performance, Kokoro Dance Theatre, StarrWind Dance Projects, Tanya Lukin Linklater (artiste contemporaine), Geneviève C. Ferron (chorégraphe), Meaghan Oglivie (photographe) et Rosy Simas Danse Company. Actuellement, Daina se passionne particulièrement par les expressions artistiques en trois dimensions que sont la performance, l'installation et la sculpture. Elle cherche, au travers de son art, à utiliser et comprendre toute la complexité et la fragilité humaine en explorant ses entrailles, ses processus de pensée et son énergie. Les projets en cours sont diverses dont la collaboration avec le cinéaste Alejandro Jimenez à Montréal, la conception d'un nouveau projet avec un artiste en verre contemporain et la réalisation de sa pièce de danse, Unrelated.