SHARON HAYES
artist Jean-Paul Kelly, video Service of the Goods, Nuit Blanche

Sharon Hayes, Ricerche: three, 2013, avec la permission de la galerie Tanya Leighton, Berlin.

Sharon Hayes, Ricerche: three, 2013.

Duration: 38 min

 

 

Ricerche: three utilise Comizi d’Amore, le film de cinéma vérité brillamment réalisé par Paolo Pasolini en 1963, en tant que repère pour une exploration contemporaine du « problème sexuel » aux États-Unis en 2013. Bien que le climat politique des années d’après-guerre imprégnant l’Italie de 1963 ait été profondément différent de celui des États-Unis en 2013, ces deux moments sont marqués par une situation politique persistante où des politiques et idéologies soi-disant basées sur des valeurs servent symptomatiquement de moyens pour dissimuler des vulnérabilités économiques et politiques sous-jacentes.

 

Ricerche: three est la première œuvre vidéo d’une série qui sera regroupée sous le titre : Ricerche. Ricerche: three, qui prend la forme d’un entretien étendu réalisé avec 35 étudiantes d’un collège pour femmes situé dans l’ouest du Massachusetts, se concentre sur l’étude d’un seul site et une seule collectivité. L’entretien se déroule devant la caméra de telle façon qu’il n’est pas évident d’évaluer combien de personnes sont interrogées, les participantes entrant lentement dans le champ de la caméra, suivant Sharon Hayes qui, en menant l’entretien, se déplace de gauche à droite du groupe.

 

Utilisant en tant qu’échantillon un collège pour femmes (alors qu’il ne reste que 47 institutions de ce genre aux États-Unis), Ricerche: three tente d’aborder la contradiction voulant que ces institutions, qui fonctionnent sur la base d’une ségrégation fondée sur le genre, soit « en retard » ou « en avance » du reste de la société.

 

 

 

Biography

 

Depuis la dernière décennie, Sharon Hayes est engagée dans une pratique artistique qui utilise une pluralité de médiums – vidéo, performance, installation – pour poursuivre une exploration des multiples points de rencontre entre histoire, politique et parole. Son travail vise à développer de nouvelles stratégies de représentation qui examinent et interrogent la situation politique présente, considérée non pas comme un moment sans fondement historique, mais comme un moment toujours allégorique, s’étendant à la fois vers le passé et le futur. À cette fin, elle emploie des approches méthodologiques et des concepts empruntés à des pratiques académiques et artistiques telles que le théâtre, les films, l’anthropologie, la linguistique et le journalisme. Son travail a entre autres été présenté au New Museum for Contemporary Art, au Guggenheim Museum, au P.S.1 Contemporary Art Center (MoMa), à la Tate Modern, lors des triennales de Yokohama et de Guangzhou (2008), lors de biennales d’Istanbul (2009), du Whitney (2010) et lors de la Documenta 12 à Kassel (2012). Sharon Hayes est représentée par Tanya Leighton Gallery à Berlin.

 

 

Nuit Blanche SBC