SANS PEAU / NO SKIN

INES DOUJAK • PABLO LAFUENTE • ALESSANDRO MARQUES

30 JANVIER - 16 AVRIL 2016

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Sans peau No Skin • Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques • 30 janvier - 16 avril 2016 • Photo : Guy L'Heureux

press to zoom

Le samedi 30 janvier 2016 @ 14h - 17h 

Vernissage @ SBC Galerie d'art contemporain

ÉVÉNEMENTS

Des visites guidées sont offertes dans le

cadre de l’exposition Sans peau / No Skin:

Les mercredis @ 14h

Les samedis @ 14h - 16h

INFORMATION

VERNISSAGE : le samedi 30.01.2016, de 14h à 17h.

 

SBC galerie d’art contemporain présente du 30 janvier au 16 avril 2016 l’exposition Sans peau / No Skin, un projet collectif d’Ines Doujak, de Pablo Lafuente et d'Alessandro Marques.

 

En portugais brésilien, le nom employé pour désigner une méduse est « água-viva », ou eau vive. Cette expression fait appel à une substance, água, afin de saisir un comportement: água-viva est sans équivoque une espèce vivante, mais la substance vivante est l’eau, et l’eau est aussi la substance dans laquelle la substance vivante vit. Autrement dit, c’est la même substance qui est partagée par l’eau vive et l’eau ni-vive-ni-dormante, à un point tel qu’il peut s’avérer difficile de faire la distinction entre l’une et l’autre: il n’y a pas de fourrure, de tissu, de contenant, de barrière, simplement une différence de densité. Aucun intérieur n’est préservé de l’extérieur, aucune essence n’est dissimulée derrière la surface.

 

En prenant cette image comme point de départ, l’exposition Sans peau / No Skin explore la façon dont les corps parviennent à vivre et à se déplacer dans un environnement où la peau n’existe plus, et où d’autres limites se sont effondrées, du moins en partie. À l’aide du chita, un tissu largement répandu dans le Nord-Est du Brésil, caractérisé par ses motifs floraux aux couleurs vives et omniprésent dans les vêtements et les maisons de la région, Sans peau / No Skin présente un espace dans lequel un langage dit « du peuple » est isolé de son contexte initial et investi d’une nouvelle fonction. Ces déplacements fluides entrent en résonnance avec les changements d’emplacements des corps, à l’heure où des personnes et des groupes fuient des endroits et des conditions devenus intolérables.

 

Sans peau / No Skin est une collaboration expérimentale entre Ines Doujak, Pablo Lafuente et Alessandro Marques. Le projet rassemble les recherches de Doujak autour de l’histoire politique des tissus et leurs possibilités, le travail de conception et de fabrication de vêtements de Marques ainsi que les investigations de Lafuente sur la culture populaire au Brésil.

 

Ce projet est présenté  dans le cadre du programme ciblé Água Viva, de SBC galerie d’art contemporain.

 

Remerciements au Consulat général du Brésil à Montréal.