TREVOR PAGLEN

BIOGRAPHIE

Trevor Paglen s’est fait connaître grâce à ses recherches sur les activités clandestines de l’armée américaine. Ses œuvres brouillent délibérément les frontières entre la science, l’art et le journalisme. Dans son travail photographique (2006-2011), Paglen explore l’usage des drones et la façon dont le paysage américain a été envahi par la technologie militaire, redéfinissant de la sorte l’esthétique du sublime. Car pour lui « voir le drone au 21e siècle, c’est un peu comme voir le train au 19e siècle pour Turner ».

 

Né en 1974 dans l’État du Maryland, Trevor Paglen vit et travaille à New York. Il est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de l’Art Institute of Chicago et d’un doctorat en géographie de l’Université de Californie à Berkeley. Paglen est lauréat d'une Smithsonian Artist Research Fellowship (2011), du SECA Award décerné par le San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA) (2008) et du Aperture West Prize (2008). Il a présenté des expositions individuelles et collectives, entre autres, au Walker Arts Center à Minneapolis (2010, 2011), à la Kunsthall Oslo (2010), au New Museum à New York (2010), à la Tate Modern à Londres (2010), au SFMOMA (2009, 2010) et au Berkeley Art Museum (2008). Paglen est représenté par Metro Pictures à New York, Altman Siegel à San Francisco et la Galerie Thomas Zander à Cologne.

 

Source : http://www.moisdelaphoto.com/paglen.html

 

Participe simultanément à une exposition avec Harun Farocki:

Visibility Machines (24 octobre, 2013 - 22 février, 2014)