Michelle McGeough

Tansi, Michelle McGeough  nitsiyihkâson, kayahtê nitohcîn, amiskwaciy-wâskahikan,

Bonjour, je m'appelle Michelle McGeough. Je suis née à Beaver Hill House, également connue sous le nom d'Edmonton. J'ai grandi dans une région rurale de l'Alberta, non loin de l'endroit où ma famille crie / métisse vivait autrefois dans l'établissement connu sous le nom de Beaver Hills Lake. Je suis également d'origine coloniale, mon père était d'Irlande du Nord. Mes liens familiaux demeurent dans la région du Traité Six, c'est là que mes frères et sœurs et la plupart de ma famille élargie vivent.

 

 

 

Je suis arrivée à Montréal l’été dernier pour occuper un poste au département d’histoire de l’art de l’Université Concordia. Arriver dans une nouvelle ville au milieu de la pandémie était un défi. Je commence à m'installer car j'attends avec impatience la neige après un bel été et un automne prolongé.

 

 

Je suis très heureuse de faire partie de cette résidence numérique. J’ai eu la chance de voir l’exposition BAIT de Couzyn Van Heuvelen à Vancouver l’année dernière et ici, à Montréal, avant le verrouillage. J'ai hâte de partager avec vous certaines de mes réflexions sur l'exposition, les idées et les souvenirs que BAIT évoque pour moi en tant qu'autochtone, artiste et historien de l'art.