GOLDIN+SENNEBY

Biographie

Sarah Pierce, Lost Illusions / Illusions perdues, Balzac, l'art contemporain, performance

Goldin+Senneby (avec Stephen Bain, acteur ; Anna Heymowska, scénographe ; Johan Hjerpe, designer graphique ; Paul Leong, banquier d’affaires ; Jo Randerson, dramaturge ; Ybodon, informaticien), M&A, 2013, Répétitions de théâtre et spéculation financière, vue de l’exposition, ArtspaceNZ, Auckland, crédit photo : Sam Hartnett

Sarah Pierce, Lost Illusions / Illusions perdues, Balzac, l'art contemporain, performance

Goldin+Senneby (avec Stephen Bain, acteur ; Anna Heymowska, scénographe ; Johan Hjerpe, designer graphique ; Paul Leong, banquier d’affaires ; Jo Randerson, dramaturge ; Ybodon, informaticien), M&A, 2013, Répétitions de théâtre et spéculation financière, vue de l’exposition, ArtspaceNZ, Auckland, crédit photo : Sam Hartnett

Goldin+Senneby (depuis 2004) est une structure collaborative mise en place par les artistes Simon Goldin et Jakob Senneby dans le but d’explorer des théories liées aux univers de la finance, du judiciaire et de l’espace à partir de concepts associés au performatif et au virtuel. Leur collaboration a débuté avec The Port (2004-2006), où il s’agissait de jouer dans un espace public en émergence, construit à partir d’encodage numérique. Dans leur corpus d’œuvres plus récent, intitulé Headless (2007 - ), ils s’intéressent à l’univers de la finance extraterritoriale, qui produit de l’espace virtuel grâce à des codes légaux. Abordant les stratégies de prélèvement et la culture du secret, ils retracent une compagnie extraterritoriale située aux Bahamas : Headless Ltd. Un roman de détective écrit par un auteur fantôme persiste à raconter leur enquête. Depuis 2010, leur travail met l’accent sur le modèle Nordenskiöld, une expérimentation liée à la théâtralisation de la finance, où ils tentent de réactualiser le schéma anarcho-alchimique imaginé par August Nordenskiöld au 18e siècle pour l’appliquer aux marchés financiers d’aujourd’hui.

 

Goldin+Senneby ont présentés plusieurs expositions individuelles telles: M&A, Artspace NZ, Auckland (2013) ; I dispense, divide, assign, keep, hold, NAK, Aachen (2012) ; Standard Length of a Miracle, CAC, Vilnius (2011) ; The Decapitation of Money, Kadist, Paris (2010) ; Headless. From the public record, Index, Stockholm (2009) ; Goldin+Senneby: Headless, The Power Plant, Toronto (2008). Leurs expositions de groupe incluent : Art Turning Left, Tate Liverpool (2013) ; Mom, am I barbarian ?, 13th Istanbul Biennial (2013) ; The Deep of the Modern, Manifesta 9, Genk (2012) ; The End of Money, Witte de With, Rotterdam (2011) ; The Moderna Exhibition, Moderna Museet, Stockholm (2010) ; Uneven Geographies, Nottingham Contemporary (2010) ; In living contact, 28th Bienal de Sao Paulo (2008). Ils ont participé à plusieurs résidences, notamment : Headlands, San Francisco (2012) ; SALT, Istanbul (2012) ; Kadist, Paris (2010) ; Gasworks, London (2008) ; IASPIS, Stockholm (2007).

Site web des artistes

www.goldinsenneby.com

DOCUMENTATION

Essai

Hydra, the Chicken and the Egg

Par Hinrich Sachs

Essai

True Lies, Tired Hedonists

Par Ginny Kollak

Essai

Nameless Acting

Par Kim Einarsson

Essai

Enclosure & Enthusiasm

Par Goldin & Senneby

Publication

headless commercial thriller
By Alexander Provan

Vidéo

Conférence

Par Dr Angus Cameron, Conférencier de la Spatial Organisation de l'Université de Leicester

Headless, The Power Plant