EN L'ESPACE DE QUELQUES SECONDES

Commémoration du séisme du 12 janvier 2010 en Haiti

10 ans après le tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, SBC galerie d’art contemporain vous invite à un rassemblement autour d’une sélection d’œuvres d’artistes haïtien.nes. SBC présentera une projection de Assistance Mortelle de Raoul Peck, une intervention par le romancier et poète Lyonel Trouillot, suivie d’une lecture de poésie par nènè myriam konaté. Joignez-vous à nous ce vendredi 10 janvier de 18 h à 21 h pour une soirée de mémoire et de réflexions.

 

La crise totale que traverse le pays depuis quelques années, intensifiée lors des derniers mois, compromet la commémoration en Haïti même.  Alors que les pertes incommensurables du séisme continuent d’être un traumatisme profond, le 12 janvier marque une journée où les personnes affectées prennent le temps d’apaiser ce deuil accablant. Le climat politique actuel en Haïti est tel qu’il ne permet pas à son peuple de se consacrer pleinement à cette triste commémoration. Dans l’après séisme, la résistance quasi insurrectionnelle que les citoyen.nes haïtien.nes entament est une réponse directe à l’échec complet des autorités à reconfigurer le système économique et sociopolitique du pays aggravé par la dévastation. Cette dévastation qui exige que, transcendant la reconstruction urbaine, des actions de transformation radicale soient engagées.

 

Il y a une urgence constante à se défaire de l’idée de percevoir un lieu uniquement que par l’angle d’une tragédie. Pour ceux.elles enraciné.es à Haïti, leur réalité est ancrée dans la force de leurs actions collectives. Aujourd’hui, 10 ans plus tard, l’acte de commémorer, alors que le peuple haïtien en plein soulèvement ne peut le faire, est un geste de solidarité. Nous serions reconnaissantes de vous avoir parmis nous pour cette commémoration.