top of page
My-Van Headshot - © Alain Beauchesne LOW.jpg

© Crédit photo: Alain Beauchesne

Se connecter de l'intérieur vers l'extérieur
My-Van Dam

"Se connecter de l'intérieur vers l'extérieur est un projet d'installation vidéo abordant les thèmes de la mémoire du corps, de la guérison et de l’impact des traumas chez les femmes issue des communautés de personnes autochtones, noires et de couleurs (PANDC). Mon but est de collaborer avec des interprètes PANDC pour qu'elles explorent le mouvement, le toucher et la voix comme moyen de guérison en intégrant les notions de danse somatique. À travers mon projet, je m'intéresse à comment la guérison peut passer par le soin, la bienveillance et par une résilience collective. Les interprètes sont invitées à explorer les potentiels de connexion entre elles par le biais d'objets de performance. Ces objets sont comme des outils de solidarité où ils sont passés d’un mouvement à l’autre ou encore servent de moyen de liaison entre les interprètes. Pour cela, je m'inspire des travaux de Lygia Clark et Senga Nengudi qui utilisent les objets de performance comme moyen de parler de la mémoire et de la communauté. Clark, par exemple, a créé des objets relationnels qui permettaient aux spectateur.trice.s d'interagir physiquement avec l'œuvre, explorant ainsi les idées d'interconnexion, d'empathie et de guérison. Nengudi, quant à elle, a travaillé avec des bas de nylon pour explorer les idées de transformation sociale en créant des installations activées par des performances."

Solidarity Through Movements and Objects 

Activation performative:

Vendredi 7 Juillet 2023

À partir de 17h30

Ouvert à toustes, sans réservation

My-Van Dam a invité les artistes de danse Miranda Chan et Aurélie Ann Figaro à activer les sculptures performatives qu'elle a produit lors de sa résidence, accompagné des costumes de Rad Hourani.

DIRECTRICE ARTISTIQUE 

My-Van Dam 

 

CO-CHORÉOGRAPHIÉ AVEC 
My-Van Dam

Miranda Chan 

Aurélie Ann Figaro 

 

PERFORMEUSES

Miranda Chan
Aurélie Ann Figaro


CONCEPTEUR DE COSTUMES NON SEXUÉS
Rad Hourani

Liste des œuvres : 
My-Van Dam, Solidarity Object (1), 2023. Bois, nylon, installation, dimensions variable. © My-Van Dam
My-Van Dam, Solidarity Object (2), 2023. Bois, nylon, rope, metal, installation, dimensions variable. © My-Van Dam
My-Van Dam, Solidarity Object (3), 2023. Bois, corde, installation, dimensions variable. © My-Van Dam
Courtesy the Artist. © My-Van Dam
 

Rad Hourani, Genderless Band Aid 1, 2023. Technique mixte avec coton, élasthanne, nylon, dimensions variables. Ed. of 1 © Rad Hourani
Rad Hourani, Band Aid 2, 2023. Technique mixte avec coton, élasthanne, nylon, dimensions variables. Ed. of 1 © Rad Hourani
Collection de la Fondation Rad Hourani. Avec l'autorisation de l'artiste. © Rad Hourani

À PROPOS : Les pansement non genrés de Rad Hourani enveloppent les artistes Miranda Chan et Aurélie Ann Figaro dans le projet Solidarity Through Movements and Objects (Solidarité par le mouvement et les objets) de My-Van Dam. Les élastiques et les textiles noués plongent dans les domaines des systèmes sociaux religieux, sexuels et économiques, remettant en question les frontières établies. 

Soutenu par la Fondation Rad Hourani.

My-Van Dam

My-Van Dam est une artiste multidisciplinaire établie à Tiohtiá: ke / Mooniyang / Montréal. Dam est diplômée de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en arts visuels et médiatiques. Elle est également membre du collectif CODE BLANC aux côtés de l'artiste Stanley Février et de Maryam Izadifard. Sa pratique artistique porte sur la transmission des traumatismes intergénérationnels, la mémoire et sur le processus de guérison. Elle s’intéresse particulièrement aux effets des événements traumatiques sur notre mémoire collective et individuelle et à l’impact des traumas sur notre santé physique et psychologique, nos relations et notre identité. Dam a présenté son travail au Musée des Beaux-Arts de Montréal, au Musée d'art Actuel/Département des invisibles (MAADI), à la Fondation Rad Hourani, à la Place-des-arts de Montréal, à la galerie Projet Casa,  au festival Art Souterrain et à la galerie ArtHelix à New York.

Miranda Chan

Miranda Chan est une artiste et directrice de mouvement basée à Tiohtià:ke, Mooniyang (Montréal) et Paris. Son travail fusionne sa passion pour le mouvement énergique et son sens profond de l'esthétique visuelle. Chan a terminé ses études postsecondaires à l'École de danse contemporaine de Montréal, où elle a obtenu un diplôme en interprétation de la danse contemporaine. Elle danse actuellement pour la compagnie parisienne La Marche Bleue. Parallèlement, elle poursuit son besoin d'avoir une voix artistique par la direction de mouvements, tout en continuant à suivre les directives  étant devant la caméra en tant qu'interprète et modèle. Elle aime mélanger le cinéma, la photographie et la mode avec le mouvement. En 2020, Chan a commencé un projet intitulé Political Bodies (Corps politiques) ; ce projet agit comme une forme d'autonomisation pour celleux qui font partie de l'œuvre et celleux qui interagissent avec elle. Il s'agit d'un lieu où les corps marginalisés peuvent s'élever et prendre leur place, être entendus et partager. Il vise à démontrer et à communiquer les différents rôles de la danse dans notre société et la façon dont elle est souvent la voie oubliée vers notre véritable soi, tout en étant utilisée comme un outil pour devenir au-delà de nous-mêmes.

Aurélie Ann Figaro

 Aurélie Ann Figaro est une interprète originaire d’Haïti. En plus d’une formation en danses traditionnelles haïtiennes auprès de Shérane Figaro et d’une technique en danse classique construite à l’Académie du Ballet Métropolitain, elle est diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal en 2022. Elle travaille depuis avec Sylvain Émard Danse, RD Créations, WAFD Interdisciplinary Creations, Other Animals : Interdisciplinary Arts et Catherine Gaudet. Ancestralité, éclectisme et polyvalence orientent Aurélie dans son parcours d’artiste en danse.

Rad Hourani

Rad Hourani est un artiste interdisciplinaire qui utilise la sculpture, la peinture, l'architecture, la photographie, le costume, l'instruction, la performance, le textile, la gravure, la conservation, le texte, le son et la vidéo pour mettre en évidence les étiquettes utilisées pour coder et catégoriser les êtres humains. Son approche artistique hybride s'articule autour des fondements et des contextes des systèmes sociaux géopolitiques, religieux, sexuels et économiques, et vise à révolutionner ces structures en les transformant en manifestations évolutives d'activisme.

bottom of page