Ashon Crawley

The Lonely Letters: On the Hammond B-3 Sense and Sound Experience

 

Samedi, 9 décembre, 15h

372, rue Ste-Catherine Ouest, espace 507 

Tiohtià:ke/Montréal Québec H3B 1A2

T: 514 861-9992

 

Image : Sticky Stage in and with Arena, Kunsthalle Düsseldorf, 2016. Photo de Claudia Gienger
Bio

Ashon Crawley est professeur adjoint en études religieuses, en études africaine américaines et en études africaines à l’université de Virginie. Sa recherche et ses expériences d’enseignement se retrouvent dans les domaines des Black studies, de la théorie de la performance, de l’étude du son, de la philosophie, de la théologie et des théories féministes Noires et queers. Son premier ouvrage, Blackpentecostal Breath: The Aesthetics of Possibility (Fordham University Press, 2017) est une examination des esthétiques et de la performance comme modes d’imaginations collectives et sociales autrement, de l’autrement.

Image : Ashon Crawley, The Lonely Letters: On the Hammond B-3 Sense and Sound Experience, 2017. Image: Alex Robichaud

The Lonely Letters est un texte d’autobiofiction en cours d’élaboration dans lequel l’écrivain et philosophe Ashon Crawley réfléchit collectivement les rapports entre théorie quantique, mysticisme et blackness à travers un engagement avec les pratiques bruyantes produites par les espaces Blackpentecostal. En se concentrant sur la relation entre l’orgue Hammond B-3 et l’expérience du sens et du son, Crawley performera une méditation, entre ami-e-s et entre amant-e-s en devenir, sur comment la performance et l’écoute du Hammond B-3 —  ses changements de cordes et ses arpèges, ses volumes, ses timbres et ses tons — peuvent élucider des expériences de la vie sociale noire. Le Hammond B-3 est un instrument sous-pensé et ce, malgré sa présence dans les espaces Blackpentecostal avant le commencement des services d’église, pendant leur durée et après leur fin, ponctuant les sons des louanges, des prières et des prédications. Se basant sur un travail initié dans l’ouvrage Blackpentecostal Breath: The Aesthetics of Possibility (2017), cette lecture performative de Crawley tentera d’étirer des tissus conjonctifs entre des manières, disparates à première vue, de penser des mondes connus et inconnus —  le religieux et le scientifique, le bruyant et le musical — avec l’espoir d’éclairer les épistémologies de la physique quantique comme étant Blackpentecostal.  

 

The Lonely Letters: On the Hammond B-3 Sense and Sound Experience est un événement programmé collaborativement par cheyanne turions et Pip Day et agissant en préface à la programmation à venir de SBC, laquelle sera ancrée dans le care, dans l’Étude et dans l’écoute profonde (deep listening), tout en réfléchissant sur les potentialités et les limites des institutions.

 

***

 

Informations sur l’accessibilité:

 

L’édifice du Belgo ainsi que SBC galerie d’art contemporain sont accessibles aux personnes en fauteuils roulants. Une salle de bain de genre neutre se situe sur le même étage que la galerie. Des chaises pliantes seront disponibles sur place et l’événement est gratuit et ouvert aux enfants.

 

Nous recommandons aux participant.e.s d’éviter d’utiliser des produits parfumés avant l’événement ou de les amener dans l’espace de la galerie afin de minimiser les risques pour les personnes avec des sensibilités environnementales. Ces produits incluent les parfums et eaux de Cologne, mais ne s’y limitent pas toutefois. Veuillez noter que l’Édifice Belgo en tant que tel ne tient pas de politique sans parfum.

 

Pour plus d’information sur notre politique d’accessibilité, vous pouvez vous rendre sur notre site.

 

Si vous désirez réserver des sièges prioritaires ou nous informer de tout autre besoin, requête ou question relevant de l’accessibilité, n’hésitez pas à contacter Hikaru par téléphone au 514-861-9992 ou par email à projet@sbcgallery.ca.

 

Si possible, nous vous recommandons de nous contacter au moins trois jours à l’avance afin de que nous puissions faire de notre mieux pour traiter vos requêtes et rendre nos événements aussi accessibles que notre capacité le permet.