Dominique Fontaine présente Ce qui compte

avec Livia Daza-Paris, Stéphane Martelly et Ronald Rose-Antoinette

7 avril 2015 à 18h 

 

Une tentative de comprendre ce qui compte, ce qui émeut, et ce qui fait rêver, telle est l’intention des invités de « Ce qui compte/ What matters », qui s’interrogeront sur les notions de citoyenneté, d’histoire, de mémoire, et de la place de l’art d’un point de vue social ici à Montréal.

 

Cette activité est présentée en partenariat avec articule, dans le cadre de la résidence de recherche de commissariat de Dominique Fontaine, Scènes de la vie quotidienne à Montréal (on belonging and the politics of belonging), pour l'année 2015.L’évènement est présenté dans le cadre de Talk Show  à SBC galerie d'art contemporain. 

Dominique Fontaine est commissaire et fondatrice d’aPOSteRIORI, une structure à but non lucratif qui s’intéresse à la recherche « curatoriale », et à l’innovation dans les domaines de la documentation, du développement, de la production et de la promotion de diverses pratiques artistiques contemporaines. Diplômée en administration des arts et en arts visuels de l’Université d’Ottawa, elle a complété le « Curatorial Programme » du centre d’art De Appel, Amsterdam, Pays-Bas. Depuis 1992, elle a réalisé plusieurs projets ou missions de recherche en Afrique, en Europe et ailleurs. Nommée membre du comité international de sélection et commissaire d’exposition de la région Caraïbe pour DAK’ ART 98, la Biennale de l’Art africain contemporain, elle a organisé l’exposition solo de l’artiste cubain KCHO. Parmi ses projets à titre de commissaire, mentionnons : Between the earth and the sky, the possibility of everything, Scotiabank Nuit Blanche Toronto 2014; Images, Imageries, Imaginaires – Exposition Internationale de Photographie du Festival Mondial des Arts Nègres 2010, Dakar (Sénégal); Forms and topographies : African Cityscape in flux, Thessaloniki Biennale, 2009 (Grèce). Elle est membre de l’IKT (Association internationale des commissaires en arts contemporains). Née à Port-au-Prince (Haïti), Dominique Fontaine a vécu la plus grande partie de sa vie au Canada. Elle vit maintenant à Montréal.

 

Livia Daza-Paris est une artiste et chercheuse vénézuélienne et canadienne. Approchant la création artistique dans un esprit humaniste,  elle incorpore dans sa pratique la performance, l’art médiatique, des évidences documentaires et narratives poétiques, et les intègrent aux thèmes de la mémoire non résolue, de la localité et des évènements non officiels.  

 

Écrivaine et peintre, Stéphane Martelly est née à Port-au-Prince. Par une approche profondément transdisciplinaire qui fait se confronter théorie, réflexion critique et création, elle poursuit une démarche réflexive sur la littérature haïtienne contemporaine, sur la création, sur les marginalités littéraires ainsi que sur les limites de l’interprétation.


Elle est notamment l’auteure d’un essai littéraire sur le poète Magloire-Saint-Aude (Le Sujet Opaque, L'Harmattan, 2001). Elle a soutenu également une thèse en recherche-création intitulée Les Jeux du dissemblable. Folie, marge et féminin en littérature haïtienne contemporaine (2014).

 

Ronald Rose-Antoinette est né insulaire, autrement dit par l’eau, dans une grande dérive de l'Océan Atlantique. Titulaire d’une licence et d’une maîtrise en Études Cinématographiques obtenues à l’Université Concordia à Montréal, il conduit aujourd’hui, dans le cadre de son doctorat en philosophie à Paris VIII, une enquête sur la force politico-esthétique des perceptions. Ronald est par ailleurs membre du laboratoire de recherche-création SenseLab (senselab.ca), basé à Montréal, où il vit. Nietzsche, Deleuze, Denis et Glissant sont au rang de ces poètes qui font bouger sa pensée.

Dominique Fontaine, sans titre, 2014