Semaine 3
20 - 26 octobre

Images tirées de : Lugar de Consuelo (Place of Solace) par Naufus Ramírez-Figueroa, Guatemala, video monocanal HD, 35:26 mins, 2020, commandé par The Power Plant, Toronto.

press to zoom

Images tirées de Lugar de Consuelo (Place of Solace) par Naufus Ramírez-Figueroa, Guatemala, video monocanal HD, 35:26 mins, 2020, commandé par The Power Plant, Toronto.

press to zoom

Images tirées de Lugar de Consuelo (Place of Solace) par Naufus Ramírez-Figueroa, Guatemala, video monocanal HD, 35:26 mins, 2020, commandé par The Power Plant, Toronto.

press to zoom

Images tirées de : Lugar de Consuelo (Place of Solace) par Naufus Ramírez-Figueroa, Guatemala, video monocanal HD, 35:26 mins, 2020, commandé par The Power Plant, Toronto.

press to zoom
1/4
Lugar de Consuelo
[Lieu de consolation]
(2020)

Réalisé par Naufus Ramírez-Figueroa
Guatemala, video monocanal HD, 35:26 mins, 2020

Film en espagnol avec sous-titres en anglais

L’artiste Naufus Ramírez-Figueroa a produit le film Lugar de Consuelo [Place of Solace] à l'Université Populaire (UP) de Guatemala City. Cette documentation filmée d’une performance s'inspire d'une critique à l’égard du gouvernement du Guatemala présentée à l'UP en 1975, inspirée à son tour par la pièce de théâtre El corazón del espantapájaros, écrite en 1962 par le dramaturge guatémaltèque Hugo Carrillo. Le propos de la production originale de El corazón del espantapájaros était révolutionnaire à l'époque de sa création, alors qu’éclatait une guerre civile au Guatemala. L'œuvre a suscité une censure sévère et des attaques mortelles contre les acteurs et les théâtres l’ayant présentée, se concluant par l'incendie d'un des théâtres de la ville. En raison du trauma associé à cet événement tragique, les souvenirs de la représentation théâtrale de 1975 demeurent flous. L'œuvre de Ramírez-Figueroa met en scène un nouveau texte rédigé en collaboration avec le poète Wingston González, dans lequel les personnages de l'œuvre originale vivent dans un contexte fasciste et tiennent à la fois le rôle de bourreaux et de victimes.

Crédits :

Lugar de Consuelo

Tourné à l'Universidad Popular en décembre 2019

 

Scénario, mise en scène et conception des costumes :

Naufus Ramírez-Figueroa

 

Scénario :

Wingston González

 

Caméra, montage et réalisation :

Robert Beske

Assistant caméra : Pablo Valladares 

 

Distribution : 

Wingston Gonzalez 

Jeffrey Ortega 

Natalia Mendoça 

Dharma Morales 

Leslie Romero 

Aide au casting : 

Evelyn Price 

L'événement est gratuit. Pour vous inscrire, veuillez envoyer un courriel à rsvp@sbcgallery.ca en indiquant le nom du ou des films que vous souhaitez visionner. Vous recevrez un lien pour accéder au film le jour de l'événement.

Photographie de tournage : 

Mel Mencos 

 

Son : 

Amenothep Córdova 

Assistant son et gestionnaire des données : 

Pepe Orozco 

 

Costumes et accessoires : 

Joe Seely 

Alex Casimiro 

Valentina soares 

Nicolette henry 

Alvaro Cuessi 

 

Entretien des accessoires et ajustement des costumes : 

Andrea Gomez 

Elizabeth Bacaro 

Électriciens : 

Carlos Armas 

Josué Hernández 

Geovanny Alarcon 

Germán "Piernas" Hernández 

Production : 

Alberto Rodríguez Collía 

 

Merci à :

Joaquín Ruano

Sergio Ramírez

Andrés Rodríguez

Hugo Quinto

Pablo Chután

Lorena Rojas

Dirección Centro Histórico

Raquel Jiménez

Centro Cultural de España, au Guatemala

Ingrid Mejía

Universidad Popular

Comisaría 11 de la PNC

Miguel Sun

Josue Soria

Oscar Gómez

Andy Benavente

L’officier Jesús Ignacio

L’officier Rolando Chiroy Mendoza

Visual_Podcast Week 3.jpeg

Cet épisode présente une conversation entre Naufus Ramírez-Figueroa et Wingston González.

 

Naufus Ramírez-Figueroa (né au Guatemala en 1978) vit et travaille à Guatemala City. Il est titulaire d'un baccalauréat en beaux-arts de l'Université Emily Carr de Vancouver et d'une maîtrise en beaux-arts de la School of the Art Institute de Chicago. Il a été chercheur à l'Académie Jan van Eyck de Maastricht. Rassemblant la performance, le son, le dessin et la sculpture, le travail de Ramírez-Figueroa donne lieu à des représentations vivantes et sculpturales touchant aux thèmes de la perte, de la migration et de la résistance culturelle. La guerre civile guatémaltèque (1960-1996) est un sujet récurrent dans son travail qui, bien que souvent tempéré par une approche absurde et humoristique, ne parvient pas à dissimuler la force de l'histoire qui le précède. 

 

Ramírez-Figueroa a participé à diverses expositions individuelles et collectives, notamment Asymmetries, The Power Plant, Toronto (2020) ; At Small Arms, Toronto Biennial Of Art (2019) ; The Sixth State, Sala de Arte Público Siqueiros, Mexico (2018) ; The Guardian of the Forest, Proyectos Ultravioleta ; Guatemala City (2018) ; The House of Kawinal, New Museum, New York (2018) ; The Luminous Grid, Sies + Höke, Düsseldorf (2018) ; Shit Baby and the Crumpled Giraffe, Kunsthalle Lissabon, Lisbonne (2017) ; The Green Ray, daadgalerie, Berlin (2017) ; VIVA ARTE VIVA, 57e Biennale di Venezia, Venise (2017) ; Two Flamingos Copulating on a Tin Roof, Haus Esters, Krefeld Kunstmuseum, Krefeld (2017) ; Incerteza Viva, 32 Bienal de São Paulo, São Paulo (2016) ; God's Reptilian Finger, Gasworks, Londres (2015) ; Rendez-Vous, 13e Biennale de Lyon, Lyon (2015) ; Burning Down the House, 10e Biennale de Gwangju, Gwangju (2014) ; A Chronicle of Interventions, Tate Modern, Londres (2014) ; Illy Present Future, Castello di Rivoli, Turin (2013) ; Beber y Leer El Arcoiris, Casa América, Madrid (2012). 

 

Il est lauréat de la bourse Guggenheim, du prix Mies Van Der Rohe, du prix Franklin Furnace, de la bourse Akademie Schloss Solitude et du DAAD de Berlin.

Wingston González (né à Livingston au Guatemala en 1986) est un écrivain établi à Guatemala City. Il a publié onze livres de poésie, dont l'un des plus notoires est Transacciones [Transactions] (Editorial Cultura, 2015). La même année, il a obtenu le Premio mesoamericano de poesía Luis Cardoza y Aragón [Prix méso-américain de poésie Luis Cardoza y Aragón].

 

Il a récemment publié No Budu Please (Ugly Duckling Presse, New York, 2018) et Qué haré con mi lugar en el cielo [Que vais-je faire de ma place au ciel] (Toronto Art BIennial, 2020). González collabore également à des projets dans les domaines de la danse, des arts visuels, de la musique et de la performance.